Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 16:59

Arrivée à Venise par le train, le temps d’un songe au gré du roulis ferroviaire. Quand tu arrives directement de la gare sur la lagune, tu es pris par la beauté de toutes ces façades. Entre le silence des ruelles et le fracas qui sourde au bord du grand canal, retentissant des bateaux, gondoles, vaporetto, le temps semble suspendu.

 

Dans  Venise est un poisson, petit guide personnel d’un auteur vénitien, Tizano SCARPA nous invite à une découverte, en errance dans VENISE , qu’il définit « comme une main courante ininterrompue en braille ». Se perdre est une bonne façon de découvrir la ville.

 

Chaque jour, sur les traces de Corto Maltese, nous arpentons à pied les rues, ruelles, places, nous extasiant à chaque détour de la lumière irradiant la pierre, ocre jaune ou rouge. Environ cinq heures de marche quotidienne, au cours desquelles nous nous sommes perdues puis retrouvées. Avec nonchalance, nous avons tourné sur nous-mêmes, emberlificotées dans les calli.

 

J’ai découvert le syndrome de Stendhal : grandir dans une surcharge de beauté. Chaque canal, campo, pont, exhale et irradie de beauté. Pas de froissement sur l’horizon du regard enchanté. Le bleu des canaux, chargé de soleil, éclate, se cognant aux ocres et rouges des façades. Le noir des gondoles s’éclaircit. Puis doucement le ciel se grise, la lumière argentée, évanescente, voile la cité.

 

Nous avons couru à Venise, près de l’Arsenal, sur le bord du canal. Jogging insolite, ponctué par les escalades des ponts, les escapades dans les jardins Garibaldi qui longent le quai.

Ici je me sens dans un ailleurs, sensuel, charmant où mes pensées coulent au fil de l’eau, au fil de l’humeur de Venise.

 

 

P1030883.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Etats d'âme
commenter cet article

commentaires

le Pierrot 20/08/2010 06:24



Très jolie cette ville, bon week end LN, bise...



françois 18/08/2010 19:44



En effet ça à l'air magnifique en tout cas ça invite à la decouverte . Y as tu rencontré l'inspecteur Brunetti? ou le questeur Scapa?



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives