Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 18:14

Il y a l'aube de la plume,


Il y a l'encrier blanc et le porte plume


Il y a sur l’île de Finlande, la barque bleue


Il y a L'amant de Duras, le Horla de Maupassant, Illuminations de Rimbaud, le Quatuor d'Alexandrie et la page blanche


Il y a Solive et Ogive, Les Amants cathédrales, mon poème préféré,


Il y a ce secrétaire Louis XV


Il y a le blog et les carnets

 

 

Il y a l'écran de mes ébauches


Il y a le chapitre 1, chapitre 2 chapitre 5 et celui qui manque


Il y a ce roman sans fin


Il y a Bascule un soir d'Oh-Rage


Il y a Apostrophes, la Grande Librairie et le Prix Livre Inter


Il y a ce texte magnifique  que j'ai appris, Les mains d'Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad


Il y a l'escapade sur la montagne de mes rêves


Il y a les graffitis de Boubat sur les murs de Paris


Il y a le noir lumière de Soulages


Il y a vous me direz cette régularité à prendre pour écrire et que je n'ai pas


Il y a l'incipit qui met en bouche


Il y a ma fureur d'écrire sous le tapotement du clavier


Il y a la lecture à deux voix, avec mon père, d'une pièce de Molière


Il y a ce ciel chargé de cumulus, ces dieux aux joues gonflées  par le vent du Nord


Il y a la tempête à l'eau de rose, un titre…


Il y a ce matin comme une sérénité inattendue


Il y a le désir et ce langage qui en dit si peu


Il  y a toi qui joue à saute moutons avec les mots


Il y a l'œil du tigre, ailleurs, au loin…qui me regarde


 Il y a le journal du soir et celui de mes nuits


Il y a un jour où je tournerai la clef pour que s'échappent mes songes


Il y a "des perles de pluie là où il ne pleut pas"


Il y a l'orange et le rouge, les couleurs des Fauves


Il y a "Meriem  poursuivie par ses bonnes mœurs. Chaque matin elle se lève tranquillement heureuse d'être la première belle de jour. Elle baise la vierge qui veille sur le guéridon, jonché de mégots tordus, de miettes séchées, un rouge à lèvres gras entamé…"


Il y a les tautogrammes, mon préféré, le H," l'Héroïne hardie de Hong Kong…"


Il y a La pédale de l'homme mort qui attend sa fin


Il y a "Juria,  Jitsuko, Juichiro, Jinko et Jinta  qui jouissaient de leurs jeux de jeunesse jusqu’à ce jeudi de Juin…" 


 Il y a  " Je n'ai jamais appris à écrire" d'Aragon, ce livre Les sentiers de la création que j'ai trouvé dans une maison de vacances.


Il y a à travers la vitre ces paysages floutés par la vitesse du train, mon inspiration rythmée par ces voyages 


Il y a les arabesques qu'il dessine sur ses seins,


Il y a sur leur nénuphar, un crapaud et sa  grenouille qui dérivent  au gré des saisons


Il ya les notes que j'ai prises en observant  tous ces gens  qui parlent de tout et de rien


Il y a la femme perdue dans l'horizon roulé d'hier


Il y a le vent  de la mer qui avale mes paroles


Il y a le fracas de sa tendresse où je m'abandonne


Il y a cette expression tsigane "Faire couler les larmes dans les violons"


Il y a le jazz de Miles qui ponctue mes arrêts sur page blanche


Il y a ce "il était une fois, une fille qui avait un œil vert et un œil bleu, elle était incroyablement…"


Il y a l'écrivant, l'écrivain,  le lecteur,  qui êtes vous ?


Il y a tant de légendes à fabriquer, de papier mâché au papier tue -mouches


Il y a de la poussière sur mon clavier, ces ratures modernes


Il y a les maux en mots


Il y a " Comme chaque matin, elle court. Dans son casque,  Flavia Coelho lui chante De Paris à Rio, rythme ses foulées. Sa pensée est ailleurs. Il la heurte. Elle se rattrape, transpercée d'un éclair par son regard froid, métallique. Un frisson  glacial parcourt son corps. Elle se reprend, marche pour ne pas tomber. Elle cherche sa respiration, se concentre sur le déroulé de ses pieds, ne récupère pas son impulsion. Quelque chose  a changé.  Sur son visage l'effroi. "


Il y a la suite à écrire.


LN

Dans le cadre de l'atelier d'écriture auquel je participe, je vous fais partager mes aventures avec les mots.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Quichottine 08/01/2014 10:29


Il y a tant à lire, tant encore à écrire... tu as raison.


Merci d'avoir partagé un peu de ce que tu es, de ce que tu vis.


Bises et douce journée.

tanamo 09/01/2014 07:44



Hommage aux écrivants...



Dan 08/01/2014 08:09


Un portrait qui se dessine sans que rien ne vienne détruire l'harmonie. Un parcours nécessairement alléatoire où tous les superflus deviennent indispensables. Bravo pour l'exercice. Bises
Dan

tanamo 09/01/2014 07:43



Il y aurait tant de choses, il y a tant de mots encore à écrire...Suivons le fil



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives