Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 20:20

index-copie-2.jpg

 

Detachment est un film américain réalisé par Tony Kaye. Il a reçu le Prix de la Révélation Cartier et Prix de la Critique Internationale au  Festival de Deauville 2011 ainsi que le Grand Prix et le Prix du Public au Festival 2 Valenciennes 201. 

 

Henry Barthes est un professeur remplaçant, nommé pour  trois semaines dans un lycée difficile de la banlieue new-yorkaise. Sa vie  bouleversée par son passage dans cet établissement va s'enrouler sur la spirale de son passé, de son histoire. Le "detachement " pointé par Tony Kaye est celui inquiétant qui prévaut au coeur des relations entre professeurs et élèves, institution scolaire et société, tous confrontés à leurs solitudes, qui se croisent sans jamais se rencontrer. " Nous avons tous des chaos dans notre vie, des problèmes à gérer".


Pour moi c'est un film sur la transmission, une très belle illustration de l'empathie, la compréhension de l'autre, la capacité d'être "détaché" de ses propres résonances pour être  dans une rencontre avec l'autre. 

 

Cette citation d'Albert Camus ouvre le film : « Jamais je n'ai senti, si avant, à la fois mon détachement de moi-même et ma présence au monde »


Je l'ai senti comme un hommage à toutes nos tentatives d'humanisation de nos relations. Être à l'écoute de l'autre sans s'écouter soi même. La première scène d'altercation dans la classe est extraordinaire d'effet de vérité. Le prof se dégage de la colère d'un élève, comprenant qu'elle ne lui est pas destinée, il n'en  est que le réceptacle. Il lui témoigne  sa compréhension de la colère, car lui même l'a ressentie. Et il va trouver une issue pour apaiser provisoirement  ce jeune.

 

 

Adrien Brody est d'une présence subtile, juste. Un personnage Bionien, en référence à Wilfred Bion, psychanalyste anglais. Il incarne un personnage attachant, capable de "rêverie maternelle", au sens Bionien. Les ressentis violents du nourrisson, reconnus et recueillis par la mère, transiteraient par son psychisme afin d’y être transformés en éléments alpha, affects moins violents, réintégrables par le nourrisson. Pour se faire, la mère use de sa « capacité de rêverie ». Adrien Brody  transforme les vibrations négatives des êtres qu'il cotoie,  en ressources. Attentionné, attentif, s'adaptant à chaque être singulier, sans jugement, accueillant l'autre avec ses démons, et le protégeant, mais pas malgré lui. "Sans attente, ni désir" de l'autre, il est là, juste présent. 

 

Adrien Brody livre une composition subtile, influencée par son propre père qui fut professeur d'histoire dans le quartier du Queens, à New-York. Réalisé avec une grande sensibilité , j'ai eu la gorge nouée durant tout le film, et j'ai fini par pleurer une rivière...

Un film qui va bien au delà du propos sur la réalité d'un lycée difficile, de la relation pédagogique ou du dur métier d'enseigner.

Un film fort sur l'existence, soi, les autres, la solitude, le chaos, l'espoir/ désespoir, le trouble de notre époque...

 

Le film conclut:  "Nous échouons toujours car nous décevons tout le monde, y compris nous même. "

Mais je n'en suis pas sortie sombre, plutôt renforcée à humaniser mon quotidien...

Bon film

LN

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Culture
commenter cet article

commentaires

capau100 27/02/2012 20:32


j'avais laissé un petit mot sur Face book , un film qui m'avait bcp interpeller au point que je l'ai revuune deuxième fois et j'y ai decouvert certaines
choses qui m'avaient échappées un tres bon film à mon point de vue . Je suis allé voir samedi apres ma garde "Au pays du miel et du sang" film dur mais tres tres interressant sur la barbarie
humaine

tanamo 27/02/2012 21:58






 



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives