Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 17:13

 

 

 

 

 

Plusieurs fois on m’a demandé pourquoi j’avais ouvert un blog. Quelle était cette nécessité de dévoiler quelque chose de moi, de semer  à tous vents mes mots.

« Qui sème le vent récolte la tempête »…


En déroulant ce billet, je vais essayer d’être claire du moins pas trop obscure, ni ennuyeuse. Parce que la question est sérieuse. 

Si vous,  blogueurs-lecteurs, pouviez contribuer à m’éclairer sur : Pourquoi écrivez-vous un blog. Car vous savez bien que ce n’est pas rien cette activité, que j’imaginais rapide, ponctuelle, en fait est  journalière, chronophage et parfois obsédante. 

 

Façonner mon  blog est une  réminiscence de mon enfance où déjà les maux mis  en mots, me libéraient de mes interrogations, doutes et passions.

Le blog est ce lieu de dialogue entre soi et soi, soi et les autres dans un rapport de confidence. La frontière entre notre espace  privé et public devient ténu. Individualisme, isolement, repli sur soi, délitement du lien social et de la convivialité, nouveau mode de communication, le blog, les réseaux  sont devenus universels. J’y lis un appel lancé dans la sphère,  l’illusion d’être entendu, lu, de créer un lien d’appartenance à des lecteurs, parfois inconnus, jamais vu.

 

Mais pourquoi j’écris malgré tout ? Pourquoi, chers amis blogueurs  écrivons- nous chaque jour avec détermination, rigueur, opiniâtreté.

 

L’écriture est d’abord un travail. Depuis la naissance de ce blog, la pratique de l’écriture m’est devenue quasi journalière. Je veille à ne pas trop laisser de temps morts. Je me nourris de mes inspirations, des trouées dans mes pensées raisonnables pour un surgissement inattendu.

La composition de mon blog, « miroir d’encre »,  s’accorde avec plaisir, vertige, parfois un  abîme où je m’engouffre.  J’attends alors de sortir du tunnel, de déceler  un éclair, une étincelle, un reflet…


 A travers le « Je », entendez- vous de l’universel, vous lecteurs, comme un reflet de l’altérité, une métaphore de nos existences dans leurs détails furtifs, ou leurs passions inavouées.

 

Je voudrais mon écriture sonore, thématique, souple, une voie pour dénuder  les images contenues sous le verbe. Telle une jubilation enfantine, je fourche  la langue pour donner couleur aux mots, les tisonner, et qu’advienne une spirale d’interprétations plurielles, dont  chaque lecteur en  choisira la couleur, le ton, le sens.


J’aime ce qui tremble, ce qui remue, ce qui vacille, ce qui rebondit, ce qui apaise.

Je tisse mes trames,

Je rafistole mes guirlandes de lettres,

Je  résonne à vos échos,

 Je m’emmitoufle dans mes trouvailles,

Je me confonds en pas de côté,

Pas de deux,

Pas chassés

Puis je me rattrape au fil de mes pensées. 


Au fil de l’eau je me ressource,

 J’y  puise les frétillements de demain,

Je récupère ceux d’hier et je mixe ceux du présent.

 

Ma capacité d’émerveillement de la langue me libère d’une impossible parole. Jeu de miroirs, mon écriture ( toute) est narcissique, où toi, lecteur, devenu tiers, témoin, tu es virtuel, semblable et différent, un Autre qui entend.

 

Alors quand je cueille un  commentaire, je grise de nouveau ma page blanche, ranimée par les passants-passeurs du « Chatouillement de l’âme ».

 

J’écris pour moi, pour vous, pour partager mon plaisir de triturer les mots, de déplier  l’essence de mon imaginaire, de jouer à inventer…une mélodie à chaque fois première.

 

En résumé je me fais plaisir, et le plaisir, pour moi, est ce qui est partagé…

J’écris parfois en tandem, avec Charlie, et de mon exaltation, de cette effervescence en duo, naissent  des billets à quatre mains, tressés  en connivence, dont les filaments scintillent …  

 

Une chose à retenir : les commentaires soutiennent les blogs, disons comme un arrosage régulier sinon ils s’étiolent…

 

Au plaisir de votre visite!

 

 

decoupe-crop.JPG2010 Fragments

 

 

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Aralf 31/10/2010 15:26



Voici une belle analyse dans laquelle nous serons surement nombreux à trouver des petits bous de nous même...


Aralf


http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/



tanamo 01/11/2010 21:37



Narcisse et le désir de partage ...



Séverine 30/10/2010 23:55



Il y a l'eau, narcisse et le miroir... Les clés de l'amour de soi par la reconnaissance : le partage :o)



tanamo 01/11/2010 21:37



Partage d'émotions ...merci de votre clin d'oeil



assistantesociale 30/10/2010 16:02



Même si je ne commente pas souvent (pas assez souvent), je te lis régulièrement. J'aime la poésie de tes mots, leur rythme, leur douceur. Ne t'arrête pas !



tanamo 01/11/2010 21:35



:))Merci pour tes encouragements ..Je poursuis ...



Jacinta Delapuertadelsol 25/10/2010 13:32



la question est lancée ;) tous ici nous devrions écrire comme tu l'as fait les raisons ou  déraisons qui nous ont poussées à écrire sur un blog :)


ton texte est original car quand on commence la lecture on s'attend à quelque chose de "sérieuxé et puis au fil des phrases tu nous emmènes en poèsie et ça devient vraiment beau !



tanamo 25/10/2010 14:12



Je veux bien récolter les paroles des blogueurs , recueil blog blag...



agnes 25/10/2010 11:55



vous ecrivez tout simplement pour que je puisse me délécter de justement ce que vous écrivez


je trouve la question curieuse et surtout assez intime...(aussi parce que je considère l'écriture comme parfois thérapeutique...)


bonne continuation et au plaisir de vous lire...



tanamo 25/10/2010 13:12



merci:))) j'apprécie aussi beaucoup la variété de nos écritures



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives