Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 00:10

 

 

 

Le Palace ouvrait ses portes au gala de clôture de la semaine des créateurs de mode. Soirée privée!  J'ai eu la chance ou seulement l'opportunité d'y être.


Pourquoi revenir sur cette époque, pas si éloignée. Quand même, je n'étais ni gamine, ni mature. Aujourd'hui tout le monde connaît le Palace, cette salle de spectacle. Mais à  l'origine le Palace, fut un haut lieu de la modern- mondan-ité, qui allait signifier les débordements des années 80, en écho à tous les excès mondains de l'Histoire, la cour, les nantis...


Sans  toi, sans  loi.


Voilà  ce que j'ai écris le lendemain de cette soirée.

 

Pour distraire et divertir le beau monde, l'équipe de M...avait revêtu ses Artsmurs. Les comédiens, habillés pour l'occasion par les grands couturiers,  Jean-Paul Gauthier, Kenzo ...et une jeune créatrice K.Monet, qui évoquait Ester Williams  et ses charmes aquatiques, un couple déchu et ruiné, Marco Polo et la rêverie enfantine, Cendrars ou les tribulations du TRIO au coeur de la brousse...

Ce soir là, un accordéoniste se tenait à l'entrée des toilettes du Palace, devant le Mur Artaud, chantant et recevant quelques pièces, seuls gains pour les comédiens dans cette soirée mondaine.

Arts Murs combattait pour accrocher les regards embués et pour faire frémir l'essence de pantins figés et de femmes parées, plus attirés par le repas pantagruélique et les coupes scintillantes de champagne que par l'énergie créatrice.

 

Venus pour se montrer, parader, fardés, décorés de strass, les invités repus de "bouffe et d'alcool" ouvrirent le bal par une valse, puis sur les rythmes des années 8O.

Les photographes se délectèrent de ces personnages inconnus mais peut être appelés à  devenir importants et dont certains guettaient l'objectif pour prendre pose.

 

Au cours de mon errance nocturne, je découvris l'envers du décor. Les couloirs gris, sales et abandonnés, les loges mornes et les multiples recoins où des plats appétissants attendaient d'être dévorés.

 

Il est 1heure du matin. Les comédiens, las de capter le public, souvent en vain, se sont évaporés dans la foule, appréciant une coupe de champagne, seule rétribution de leur soirée.

 

Dans les coulisses, les restes de repas se déversent sur le sol : verres vides, bouteilles à demi pleines, la fête semble terminée, gachée. Tristes mondanités, mais la soirée continue pour les habitués.

Les Arts Murs sont déposés,  attendant le prochain combat pour affirmer un art nouveau et original.

 

2heures du mat. Tous ces gens aglgutinés m'oppressent. Fuir cette mascarade. Je suis les comédiens qui se faufilent vers la sortie. Pour eux la soirée est terminée.

 

Dehors,  la pluie cingle mon visage, réveille mes sens et me ramène à la réalité. Les mondanités ne m'amusent plus...

 

 

******

K. Monet, M... et tous ces artistes dont la créativité est au delà de ce que l'on peut imaginer,  poursuivent avec détermination leur Art Mur, et ont trouvé leur place, loin des palaces, là où il  y a des gens...

www.moussa-compagnie.com

 

moussa.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

François 11/09/2010 18:04



oh que oui apres les retraites il aut se battre pour notre pauvre système de santé qui et à la dérive ? Au fait que devient le palace?



tanamo 12/09/2010 21:23



Le palace est un théatre.



François 11/09/2010 08:24



Belle description du milieu mondain des années 80 sympa ton recit, que faisias je en mars 1986? si je me souviens bien c'etait le grand mouvement des infirmières etdes medico technjque , je
battais le pavé parisien en blouse blanche ......sovenirs souvenirs


bon wE bsx LN



tanamo 11/09/2010 09:24



Le combat continue:))



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives