Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 22:09

P1040548.JPG

 

Dérives d’absence

 

J’ai égaré mon sommeil sur le radeau Miramar,

Sur lequel j’ai vogué une année durant.

Sommée de descendre à Terre,

Je dérive d’absence.

 

Mon ancre s’emmarécage,

Plus de flux et reflux,

La Mer étale soupire.

 

Seule sa poésie, retrouvée dans mes écailles,

Survit à son ouragan silencieux.

Sur le reflet de nos souvenirs perlés

Etincèle encore le bonheur nacré d’hier.

 

 

Les amants cathédrales s’éclipsent.

« Depuis lors, témoignent les voûtes ancestrales,

De leurs étreintes, au relief d'une Cathédrale. »

 

LN

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Ecriture
commenter cet article

commentaires

Quichottine 09/12/2011 15:41


Je les imagine...


Merci pour ces amants cathédrale... Curieusement ce sont deux mains de Rodin que je vois.

tanamo 09/12/2011 17:30



Jolie image, mélodie à quatre mains, devenu un solo...



Dan 02/12/2011 18:59


Une nostalgie maritime? Bises Dan

tanamo 02/12/2011 21:39



Aussi une envie de voir l'horizon dégagé de l'océan



agnes 01/12/2011 23:39


"je dérive d'absence"...trés joli, trés imagé, pouce levé quoi

tanamo 02/12/2011 06:56



  je dérive sans dériveur ...Bonne journée



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives