Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 17:30

 

  images.jpg

 

Dorothea Lange- Migrant Mother- Californie, 1936

 

La fondation Henri Cartier-Bresson expose une centaine d'oeuvres d'Howard Greenberg,  collectionneur qui se passionne pour la photographie au début des années 70. Il crée le centre de la photographie de Woodstock, puis sa galerie et complète au gré de sa sensibilité sa collection personnelle. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des piliers de la scène photographique new-yorkaise. Si l’importance de son rôle de marchand est connue de tous, sa passion de collectionneur est  plus confidentielle.


  Deux approches se côtoient dans cette collection plurielle: des images où la lumière et la composition créent l'abstraction; et une approche sociologique où les portraits s'exposent dans l' univers américain du XX ème siècle. 


greeberg4.jpg

Joël Meyerowitz

 

greenberg2.jpg

Dorothea lange- Ceuilleur de cotton saisonnier- Arizona,1940


L’exposition révèle les différents intérêts d’Howard Greenberg, depuis  l’approche esthétique moderne des années 1920-1930 avec des œuvres d’Edward Steichen, Edward Weston ou de l’école tchèque jusqu’aux photographes contemporains tels que Minor White, Harry Callahan et Robert Frank. La photographie humaniste est particulièrement bien représentée avec, entre autres, Lewis Hine et David Seymour. Une importante section est consacrée aux photographes de la Farm Security Administration, témoins de la Grande Dépression des années 1930 tels que Walker Evans, Dorothea Lange. Surtout, la collection montre l’influence de New York dans l’histoire de la photographie du XXe siècle : l’architecture, la vie urbaine sont retranscrites dans les images de Berenice Abbott, Weegee, Leon Levinstein, Lee Friedlander.


4a885143e6

Leon Levinstein-Cinquième avenue-1919


La Fondation Cartier-Bresson est un lieu très agréable, une atmosphère feutrée, chuchotée. Une maison sur trois étages. dont le dernier étage baigné de lumière permet de se poser en feuilletant les catalogues des expositions précédentes.

 

 Bonne visite jusqu'au 28 Avril 2013...

LN

 

Partager cet article

Repost 0
Published by tanamo - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Dan 15/02/2013 18:50


Je savais bien que Paris avait parfois des évènements qui nous échappent . merci d'en avoir parlé. Bises Dan

tanamo 15/02/2013 20:10



Oui en ce moment c'est à profusion les expositions. j'ai vu l'Art en Guerre au musée d'Art Moderne, qui m'a intéressée plus  sur le plan historique que pictural, des oeuvres très
hétéroclites, l'art pendant la seconde guerre qui souligne comment l'art est acte de résistance, vire de survie psychique.



l'agnès masquée 15/02/2013 17:49


wouah, on se laisse emporter par la musique, trés bon choix !!


je trouve la 1ère photo incroyable


merci pour cet article

tanamo 15/02/2013 20:12



Une très belle exposition qui fixe les reagrds des années de crise des anénes 30...Comme en miroir d'aujourdh'ui.



Présentation

  • : Chatouillement de l'Âme
  • Chatouillement de l'Âme
  • : Au gré de mes états d'âme j'écris des nouvelles en épisode, des haïkus, des phrasés. J'expose mes tableaux, je vous fais partager mes impression sur les films, les expositions, les livres et j'organise des concours de jeux d'écriture, tout ceci sur fond musical. partage de la musique
  • Contact

Recherche

Archives